Entrepreuneuriat

Quelles sont les différents types d’entreprises d’informatique ?

La plupart d’entre nous nous ne connaissent pas les différents types d’entreprises informatiques et la différence entre elles. Voici comment définir les différentes entreprise du point de vue de l’offre. Les entreprises d’informatiques peuvent être classées en deux grandes catégories : les entreprises de services et les entreprises de produits.

Les entreprises d’informatique de services

Les sociétés de services sont l’un des types d’entreprises d’informatiques qui ne fournissent aucun service ou produit directement aux utilisateurs finaux sous leur marque. Elles travaillent plutôt pour d’autres clients. Dans la plupart des cas, ces entreprises n’exigeront jamais que seuls les étudiants en informatique ou en technologie de l’information assistent à leur entretien. Au lieu de cela, elles ouvriront le processus d’entretien à tous, y compris le civil et le mécanique, et sélectionneront les candidats requis.

Une fois que vous serez en poste, les entreprises vous donneront une formation en fonction de leurs besoins pendant environ trois mois. Elles ne vous mettront au travail qu’après avoir passé quelques tests basés sur la formation. Lors de la formation, vous ne serez pas formé au niveau de base mais à l’utilisation d’outils et d’API communs développés par d’autres entreprises. Le travail sera également une sorte de travail répétitif, avec moins d’apprentissage et sans suivre les dernières technologies.

Entreprises d’informatique basées sur les produits (logiciels…):

Les entreprises basées sur les produits sont celles qui travaillent sur leurs propres produits et livrent des logiciels aux utilisateurs finaux. Elles rechercheront des candidats qui ont une bonne connaissance technique et du domaine et qui sont familiers avec les derniers outils et technologies. Elles engageront principalement des étudiants qui ont eu leur spécialisation pour leurs besoins. Dans la plupart des cas, un entretien  sera effectué par l’équipe qui a besoin d’un ensemble de compétences particulières. Ils analyseront si le candidat répond à leur exigence et s’il convient à leur équipe. Ils ont l’habitude de consacrer du temps au recrutement.

Dans les entreprises axées sur les produits, vous travaillez sur le même produit pendant des années alors qu’en service, ce sera surtout pendant quelques mois (des années dans de rares cas). Dans la plupart des cas, les entreprises axées sur les produits considèrent leurs employés comme un atout pour leur entreprises d’informatique, car les perdre sera une grande difficulté; il faudra plus de temps à un nouvel employé pour maîtriser leur produit. Les entreprises axées sur les produits considèrent la qualité comme l’essentiel, tandis que les entreprises axées sur les services considèrent le client comme l’essentiel. Vous aurez donc plus de possibilités d’apprentissage.

Les entreprises d’informatiques basées sur les produits sont par exemple : Apple, Microsoft, Google, Facebook, etc.

Résumé :
Les candidats qui sont passionnés par les dernières technologies peuvent choisir l’approche par produit car il existe de nombreux espaces d’apprentissage et d’expérimentation. Ceux qui sont doués pour les compétences relationnelles, comme la communication et la gestion du personnel, peuvent opter pour des entreprises de services, car elles permettent de gagner la confiance des clients.

Remarque : certaines entreprises d’informatique peuvent avoir leur propre produit mais sont surtout connues pour leurs services.

Quel est l’état du marché du travail dans l’informatique ?

Encore aujourd’hui, le secteur de l’emploi dans l’informatique au sens large se porte toujours très bien, et plus particulièrement dans certaines régions, comme la région parisienne, la région Rhône-Alpes et sur les grosses mégalopoles comme Marseille, Bordeaux ou Lille.

Bien évidemment, certains secteurs sont plus porteurs que d’autres. Nous pourrions vous citer :

  • le Big data
  • l’architecture logiciel
  • la maintenance des infrastructures

Si vous êtes intéressé par les chiffres clés du secteur, nous vous invitons à cliquer sur ce lien pour en savoir plus. Vous saurez ainsi, si vous devez plutôt vous orienter vers la création d’une entreprise, pour proposer vos services en freelance, ou si le statut d’auto-entrepreneur sera suffisant.


Pour ceux et celles qui aiment la sécurité de l’emploi, et surtout le fait de pouvoir bénéficier du chômage en cas de coup dur, sachez qu’une bonne alternative à la micro entreprise consiste à opter pour le portage salarial. Par contre, si vous aimez le changement, vous pouvez également vous faire embaucher dans une SSII. Cela vous permettra de réaliser des missions dans les entreprises qui ont besoin de vos services, tout en gardant un seul et unique employeur. Vous aurez ainsi l’impression de changer de travail, sans les risques inhérents à ce bouleversement. Par la suite, vous pourrez opter pour un CDI, si vous désirez vous fixer. Sachez qu’en 2019, trois recruteurs sur quatre avaient les plus grandes difficultés à trouver des candidats qui répondent aux postes à pourvoir.


Si l’on regarde un peu plus en détail ce secteur, avec la crise du coronavirus, il y a certes un recul du chiffre d’affaires et de l’activité, mais cela s’explique plus par une mise en veille de certains projets qu’un désengagement total, en attendant de voir ce que l’avenir leur réserve. Par contre et malgré cela, le secteur continue à recruter et c’est plutôt rare, dans un contexte économique aussi incertain.