Pourquoi utiliser le microcrédit?

Si un financement bancaire classique n’est pas envisageable pour un foyer, un microcrédit personnel peut être une possibilité de financement. Ainsi les personnes exclues du système bancaire classique car ayant des faibles revenus peuvent tout de même bénéficier de financement.

Le microcrédit à son commencement

Au Bangladesh, un programme de crédit initié par Muhammad Yunus a vu le jour en 1976 et s’est concrétisé en 1983 avec la Grameen Bank. Ils ont reçu le prix Nobel de la paix en 2006 pour leurs efforts en faveur du « développement économique et social par le bas ». Suite à cela, le journaliste de télévision danois Tom Heinemann a enquêté sur des irrégularités dans la gestion de la Grameen Bank et a découvert des dons que la banque n’avait pas utilisés comme prévu pour son activité principale, mais pour d’autres activités. Il n’y avait pas eu assez de contrôles. Cet incident a malheureusement montré une fois de plus que derrière de bonnes idées comme l’investissement éthique peuvent se cacher de « mauvais » réalisateurs.

Aujourd’hui, le microcrédit est un instrument de coopération au développement des pays émergents et le concept est de plus en plus appliqué aux pays industrialisés. Même si les objectifs restent les mêmes, la France propose des programmes de microcrédit différents.

Pourquoi ‘micro’ au juste ?

Contrairement aux formes de financement classiques, ce crédit est un instrument qui ouvre le crédit à des personnes fragiles et/ou exclues du système bancaire traditionnel. Ce public peut ainsi bénéficier d’un montant alloué entre 300 et 5000 € avec un montant moyen de 2000 € (rapport statistique sur la microfinance ) pour permettre le financement de leurs projets personnels futurs. Dans le cadre d’un projet personnel , le microcrédit peut être utilisé pour acheter des biens ou des services.

A lire également:  Comment investir dans l’immobilier sans acheter un bien ?

À qui s’adresse le microcrédit ?

Un microcrédit est généralement accordé aux demandeurs majeurs qui n’obtiennent pas de prêt de leur banque habituelle. Il s’agit notamment des créateurs d’entreprise sans fonds propres dans le cadre du microcrédit professionnel, en lien avec l’acquisition ou la création d’une entreprise. On distingue également le microcrédit personnel, visant à favoriser l’insertion professionnelle (achat d’un véhicule permettant de se rendre à son travail par exemple) ou contribuant à améliorer la situation personnelle de l’emprunteur. Il s’agit notamment donc :

  • des personnes à faibles revenus
  • des bénéficiaires de minima sociaux
  • des chômeurs

Le micro crédit par Cashper est rapide, ciblé et flexible. Cet instrument financier alternatif complète le paysage de crédit existant. La personne est accompagnée dans la gestion de son budget pour faciliter sa réinsertion sociale. Le but étant de favoriser l’employabilité de l’emprunteur (financement du permis de conduire par exemple).

Les avantages du microcrédit

Le traitement des demandes est rapide, gratuit et non bureaucratique.

Le versement du montant du crédit est très rapide.

Un cofinancement avec des banques est possible.

Les institutions de microfinance apportent leur aide en cas de difficultés pendant la durée du crédit.

Des remboursements exceptionnels ou le remboursement du capital sont possibles à tout moment. Les microcrédits se caractérisent par une durée raisonnable et un suivi et des conseils continus jusqu’au remboursement. Le mirocrédit est donc un prêt « sur mesure », adapté à la situation budgétaire d’un particulier.

Elimit est un blog sur la technologie et les affaires qui offre des conseils sur la façon de réussir dans le domaine de la technologie, et de réussir dans le développement des affaires et du travail.