Méthode PDCA : comment utiliser la Roue de Deming ?

4.3/5 - (123 votes)

L’amélioration permanente est au cœur de tout effort d’amélioration continue. La roue de Deming, ou PDCA (Plan, Do, Check, Act), est l’une des premières approches formalisées à utiliser une approche itérative pour améliorer les processus, et il sert encore aujourd’hui d’outil fondamental pour l’amélioration continue. 

Cet article décrit les étapes du cycle de Deming, les avantages de l’utilisation de l’approche PDCA pour l’amélioration, un exemple de son application et quelques bonnes pratiques pour une utilisation réussie de la méthode d’amélioration de vos processus.

Qu’est-ce que la roue de Deming (ou PDCA) ?

roue de deming

La roue de Deming (ou Planifier-Faire-Vérifier-Agir (PDCA)) est une technique itérative en quatre étapes utilisée pour résoudre les problèmes et améliorer les processus organisationnels. Walter A. Shewhart, physicien et statisticien renommé de la Western Electric et des Bell Labs, a développé le concept original dans les années 1920. Son approche consistait en une méthode linéaire de résolution de problèmes en trois étapes.

W. Edwards Deming, le célèbre pionnier du contrôle de la qualité et auteur des 14 points de Deming, a popularisé la technique dans les années 1950. Il a repris le processus linéaire en trois étapes de Shewhart et l’a révisé pour en faire le cercle et le cycle itératif en quatre étapes que nous connaissons aujourd’hui. Ce processus est alors connu sous le nom de roue de Deming ou PDCA. Il se compose des étapes suivantes : 

  • Planifier : Au cours de cette étape, vous étudiez la situation actuelle afin de comprendre pleinement la nature du problème à résoudre. Veillez à élaborer un plan et un cadre de travail et à préciser les résultats souhaités.
  • Faire : Identifier le problème réel en analysant les données et en définissant et en mettant en œuvre un plan de solution. Le cycle PDCA se concentre sur des changements plus petits et progressifs qui permettent d’améliorer les processus avec un minimum de perturbations. Il convient de commencer par un projet pilote à petite échelle afin de ne pas perturber l’organisation si la solution ne fonctionne pas comme prévu.
  • Contrôler : Contrôler l’effet du plan de mise en œuvre et trouver des contre-mesures si nécessaire pour améliorer la solution. Vous devez effectuer un contrôle pendant la mise en œuvre pour vous assurer que les objectifs du projet sont atteints. Un second contrôle est effectué à l’issue du projet pour permettre d’analyser les réussites et les échecs et de procéder à des ajustements futurs sur la base des leçons tirées de l’expérience.
  • Agir : Mettez en œuvre vos solutions et vos recommandations. Décidez si la solution est efficace et intégrez-la dans les pratiques de travail standard ou abandonnez-la. Si vous l’abandonnez, demandez-vous ce que vous avez appris du processus et recommencez le cycle.
A lire également:  10 avantages du Chatbot pour votre entreprise

3 avantages de la roue de Deming

Le PDCA est utilisé depuis plusieurs décennies en raison de ses nombreux avantages. En voici quelques-uns :

  1. Facilite l’amélioration continue : Le fait que le PDCA soit un cycle itératif encourage les utilisateurs à poursuivre une amélioration continue. La clé est qu’il nécessite un engagement de la part des dirigeants, car la roue de Deming n’est pas un événement ponctuel.
  2. Flexibilité : la roue de Deming peut être utilisé pour un large éventail de processus organisationnels, quelle que soit la fonction.
  3. Simple et puissant : Le concept et les étapes sont faciles à comprendre. Les outils nécessaires sont simples. Pourtant, les résultats et les solutions issus du PDCA peuvent avoir un impact significatif sur l’organisation.

Pourquoi est-il important de comprendre le PDCA ? 

Il est non seulement important de comprendre la roue de Deming et le PDCA, mais aussi de les mettre en œuvre et de les déployer au sein d’une organisation.

Les organisations et les dirigeants doivent comprendre que tous les processus peuvent être améliorés. Le PDCA est un excellent outil pour commencer le voyage vers l’amélioration continue.

La roue de Deming est une méthodologie bien documentée et éprouvée. Il n’est pas nécessaire de partir de zéro et de réinventer la roue lorsqu’une solution efficace existe déjà.

Grâce à cette méthode, le changement peut être rapide et les solutions mises en œuvre en temps voulu, de sorte que votre organisation puisse en retirer des avantages immédiats.

Un exemple industriel du PDCA

L’un des avantages de la roue de Deming est sa polyvalence. Il peut être utilisé dans un grand nombre de domaines fonctionnels. Par exemple, une grande entreprise manufacturière a commencé à constater une augmentation du nombre de blessures aux yeux signalées par les opérateurs de chariots élévateurs dans son entrepôt. Elle a utilisé le processus PDCA pour identifier les causes profondes potentielles, et les recommandations évidentes de porter une protection oculaire appropriée ont été les premières solutions mises en œuvre.  

A lire également:  Placer mon argent de manière efficace

Malheureusement, les lésions oculaires se sont poursuivies malgré un meilleur respect des règles. L’entreprise a procédé à un deuxième cycle PDCA et a conclu que la protection oculaire standard ne convenait pas à tout le monde. Un troisième PDCA a révélé que des débris étaient délogés des rayonnages lorsque les opérateurs de chariots élévateurs retiraient les palettes de produits. Il a été recommandé de placer des protections en plastique sur le dessus du chariot élévateur pour récupérer les débris.  

Enfin, un quatrième PDCA a permis de conclure qu’une opération de nettoyage continue visant à éliminer et à empêcher l’accumulation de débris sur les étagères des rayonnages était le seul moyen d’éliminer la véritable cause première. Le problème a été résolu et les lésions oculaires ont disparu.

4 bonnes pratiques en matière de roue de Deming

Même si l’utilisation du PDCA semble simple à première vue, il existe un certain nombre d’éléments dont vous devez tenir compte pour augmenter les chances de réussite de votre effort PDCA :

  • Assurez-vous d’avoir le soutien non seulement de la direction générale, mais aussi de la direction locale et du propriétaire du processus. Bien que le PDCA puisse être utilisé au niveau local, la synergie résultant de la participation et du soutien de l’ensemble de l’organisation se traduira par un processus plus efficace et plus efficient.
  • Identifiez et recrutez les meilleurs membres possibles pour participer au projet.
  • Restez concentré sur votre tâche.
  • Essayez de rassembler autant de données que possible et utilisez les données pour guider vos recommandations plutôt que de vous contenter de simples intuitions subjectives.

L’impact du PDCA sur l’innovation et la croissance organisationnelle

Le PDCA (Planifier, Faire, Vérifier, Agir) est un outil stratégique pour propulser les organisations vers une efficacité et une innovation accrues. Ce segment vise à approfondir la compréhension de l’impact du PDCA sur la croissance et l’innovation organisationnelles.

PDCA : Catalyseur d’innovation

Dans un environnement commercial en constante évolution, le PDCA sert de moteur à l’innovation. Ce cycle itératif encourage les organisations à expérimenter de nouvelles idées et à apprendre de leurs échecs, ce qui est essentiel pour stimuler la créativité et l’innovation.

  • Expérimentation et apprentissage : Le PDCA favorise une culture où l’expérimentation est valorisée et les échecs sont considérés comme des opportunités d’apprentissage.
  • Adaptation rapide : La structure itérative du PDCA permet aux organisations de s’adapter rapidement aux changements du marché et aux nouvelles informations.
A lire également:  Que fait un designer UX ?

Le PDCA dans le développement de produits

L’intégration du PDCA dans le développement de produits peut conduire à des innovations significatives. En utilisant ce cycle, les équipes peuvent itérer rapidement sur les prototypes, tester leur viabilité sur le marché et affiner le produit en fonction des retours des utilisateurs.

  • Prototypage et tests : Utiliser le PDCA pour développer des prototypes, les tester, obtenir des retours et améliorer le produit.
  • Lancement de produits optimisé : Minimiser les risques et les coûts en lançant des versions améliorées du produit.

PDCA et leadership organisationnel

Le rôle du leadership dans l’implémentation du PDCA est crucial. Les leaders doivent promouvoir une culture où le PDCA est intégré dans toutes les facettes de l’organisation.

  • Engagement des dirigeants : Le succès du PDCA dépend de l’engagement et du soutien des leaders à tous les niveaux.
  • Formation et sensibilisation : Investir dans la formation des employés sur l’utilisation du PDCA et encourager son application quotidienne.

Pour conclure : roue de Deming et PDCA

La roue de Deming (ou PDCA) est un processus itératif simple en quatre étapes que toute organisation peut utiliser pour résoudre des problèmes et améliorer ses processus. En suivant la séquence Planifier – Faire – Contrôler – Agir, votre entreprise peut profiter des avantages de la création d’un état d’esprit d’amélioration continue tout en produisant de meilleurs produits, en fournissant un meilleur service et en offrant aux employés un moyen de s’engager et de participer à faire de l’organisation un meilleur lieu de travail.

FAQ sur le PDCA et la roue de Deming

Qu’est-ce que la roue de Deming ?

La roue de Deming, également connu sous le nom de PDCA, est un processus itératif en quatre étapes permettant de résoudre les problèmes et d’améliorer les processus.

Qui a développé la méthodologie PDCA ?

Walter A. Shewhart a développé le concept original d’un processus d’amélioration basé sur la gestion scientifique. W. Edwards Deming a popularisé le concept de méthode d’amélioration en y ajoutant la nécessité d’une approche itérative et a inventé le terme PDCA, qui signifie Planifier – Faire – Contrôler – Agir.

Quelle est la différence entre PDCA et PDSA ?

Le Dr W. Edwards Deming a modifié le terme original PDCA en PDSA parce qu’il estimait que l’utilisation de Check était trop étroitement liée au concept d’inspection et de succès/échec. Il a estimé que l’utilisation de la lettre S pour Study mettrait davantage l’accent sur les données et l’apprentissage plutôt que sur le succès et l’échec.

Elimit est un blog sur la technologie et les affaires qui offre des conseils sur la façon de réussir dans le domaine de la technologie, et de réussir dans le développement des affaires et du travail.