Actualité

Le vélo électrique, pourquoi plaît-il autant ?

On compte aujourd’hui plus de 2,5 millions de vélos électriques en France. Il y a quelques bonnes raisons au succès des vélos électriques. Nous allons vous expliquer pour quoi le vélo électrique plait autant après des Français :

Avec le moteur électrique, on a (presque) toujours le vent en poupe

Quel cycliste n’a jamais eu envie d’un peu d’assistance dans les montées ou en cas de vent contraire ? Le vélo électrique offre cette force supplémentaire qui pousse doucement mais sûrement vers le haut de la montagne. Les dénivelés et les faux plats ne font plus peur avec le vélo électrique.

Mieux encore, le vélo électrique offre au cycliste un certain plaisir, car il est souvent en tête au sprint au feu rouge. De plus, la facilité avec laquelle on peut parcourir même de longues distances sans souffrir est étonnante.

Il est puissant et permet de rester en forme

Le préjugé selon lequel les vélos électriques ne contribuent pas à la forme physique est tenace. C’est pourtant le contraire qui est vrai. En effet, malgré l’assistance électrique, le vélo électrique n’avance que lorsque le cycliste pédale. Il est possible de varier l’intensité de l’assistance fournie par le moteur électrique. Selon le fabricant de composants pour vélos électriques Bosch, des études montrent que les cyclistes électriques roulent deux à trois fois plus souvent et beaucoup plus longtemps que les cyclistes conventionnels.

A lire également:  Xiaomi Mi Max , les dernières infos

En outre, le vélo électrique est particulièrement adapté à la reprise d’une activité sportive après une blessure. Les personnes qui doivent ménager leurs muscles ou leurs articulations peuvent se remettre au vélo en douceur grâce au vélo électrique. Depuis quelque temps, le vélo électrique est devenu un moyen de locomotion à un prix raisonnable.

 

 

Le vélo électrique est parfait pour les employés

Les personnes qui souhaitent entretenir leur forme physique en se rendant au travail devraient changer de mode de transport. Les employés de bureau, en particulier, ont besoin d’exercice. Selon une étude, il y a en France 25 millions de travailleurs dont le lieu de travail est situé à moins de 25 kilomètres. Près d’un employé francais sur deux parcourt moins de 10 kilomètres pour se rendre au travail. Les vélos électriques sont particulièrement bien adaptés à ces trajets. L’avantage est que vous vous déplacez, mais que vous n’arrivez pas au bureau en sueur grâce à la propulsion électrique. Et si vous renoncez à la voiture, vous préservez l’environnement et votre porte-monnaie.

Vélo de ville, VTT ou vélo de transport : il y en a pour tous les goûts

Les vélos électriques offrent aujourd’hui une grande variété de motorisations et de types de vélos. En principe, il existe des vélos électriques dont la vitesse maximale peut atteindre 25 km/h ou 45 km/h. En ce qui concerne les types de vélos, le choix est encore plus large. Que ce soit un vélo de ville, un vélo de randonnée, un VTT, un vélo pliant ou un vélo-cargo, le marché des possibilités est devenu très varié.

A lire également:  Amazon Logistics: suivi de colis avec Parcel

La mobilité à l’état pur – surtout en ville

Le vélo électrique s’intègre judicieusement dans les concepts de mobilité modernes qui misent sur l’utilisation des transports en commun. Ainsi, vous pouvez vous rendre à la gare avec votre vélo électrique, puis prendre le train et, une fois arrivé à destination, utiliser les transports en commun ou un vélo électrique de location. Ou bien on prend le vélo électrique avec soi dans le train.

Les vélos électriques sont une solution intéressante, surtout en ville. Même les longues distances ne font plus peur et l’on se déplace souvent plus vite qu’en voiture. Les cyclistes électriques n’ont pas à craindre les embouteillages ou à chercher des places de parking.