Formation auxiliaire de vie gratuite et rémunérée

4/5 - (196 votes)

Devenir un assistant de vie aux familles exige une formation rigoureuse et complète. Divers organismes de formation offrent des cursus adaptés, autant en présentiel qu’en distanciel. En particulier, la formation POEI, financée par Pôle Emploi ou directement par les entreprises, représente une opportunité incontournable. Ce programme permet d’acquérir les compétences nécessaires avant l’embauche, assure une intégration facilitée et garantit presque toujours un emploi à la clé.

Points clésDétails
🎓 Formation rigoureuse et complèteDevenir assistant de vie aux familles exige une formation rigoureuse et complète.
🏫 Divers organismes de formationOffrir des cursus adaptés, autant en présentiel qu’en distanciel.
💼 Programme POEIFinancée par Pôle Emploi ou des entreprises, accessible aux futurs candidats.
🧠 Acquisition de compétencesAider les candidats à acquérir les compétences nécessaires avant l’embauche.
🔄 Intégration et emploi garantiAssurer une intégration facilitée et garantir presque toujours un emploi.

Les formations pour devenir auxiliaire de vie en France

Une multitude de voies s’offre à ceux qui souhaitent se former pour devenir auxiliaire de vie. Voici un aperçu des principales options disponibles en France :

1. La formation POEI : La Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuel (POEI) joue un rôle essentiel dans la montée en compétences des futurs auxiliaires de vie. Elle est souvent financée par Pôle Emploi ou des entreprises, et garantit l’acquisition des compétences spécifiques requises pour un poste donné. Ce dispositif aide les employeurs en allégeant la charge financière liée à la formation et en rendant les candidats immédiatement opérationnels.

2. Vitalliance : Cette organisation propose des formations gratuites accessibles même sans expérience préalable. Les jeunes de moins de 25 ans peuvent obtenir le Diplôme d’Assistant de Vie aux Familles (ADVF) via un contrat d’apprentissage de 13 mois. Pour les plus de 25 ans ainsi que pour les salariés en CDI, la formation continue au Diplôme d’Assistant de Vie aux Familles est assurée par le programme “Pro-A”.

A lire également:  Stage professionnel : quelques conseils pour une candidature efficace

3. Centres de Formation de Lorient et Vannes : Ces centres organisent une formation au Diplôme d’État d’Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS), gratuite et rémunérée, d’une durée de 9 mois, accessible par concours d’entrée.

4. Formadom Learning et Provence Aide Services : Ils proposent une formation POEI mixte, combinant présentiel et distanciel. Le programme inclut des compétences variées comme l’entretien du linge et du logement, la prise en charge d’un enfant de 0 à 3 ans, la formation en Sécurité et Santé au Travail (SST), et une immersion professionnelle importante.

En quoi consiste le dispositif POEI ?

Le dispositif POEI ou Préparation Opérationnelle à l’Emploi Individuel, est un mécanisme de formation destiné à préparer les candidats aux exigences précises d’un poste avant leur embauche. Voici les principaux avantages de ce dispositif :

  • Acquisition de compétences spécifiques : Les stagiaires sont formés sur les compétences techniques essentielles pour le poste, rendant leur entrée en entreprise plus fluide.
  • Financement : Ce programme est souvent financé par Pôle Emploi ou les entreprises elles-mêmes, réduisant le fardeau financier pour les employeurs.
  • Intégration et placement : Le dispositif est conçu pour faciliter l’intégration des candidats dans le monde professionnel et assure généralement un placement immédiat.
  • Fidélisation : En formant les candidats en fonction des besoins spécifiques de l’entreprise, cette approche renforce la fidélité des employés à leur future entreprise.
Formation auxiliaire de vie gratuite et rémunérée

La formation POEI proposée par Formadom learning

Formadom Learning se distingue par son approche mixte de la formation POEI, combinant le présentiel et l’enseignement à distance. Leur programme est particulièrement complet :

  • Entretien du linge et du logement : Cet aspect permet aux candidats d’apprendre les meilleures pratiques en matière de nettoyage et d’entretien, indispensable dans le quotidien d’une auxiliaire de vie.
  • Accompagnement et prise en charge des enfants : Les candidats sont formés pour prendre soin des enfants de 0 à 3 ans, incluant aussi bien les besoins physiques que pédagogiques.
  • Formation en Santé et Sécurité au Travail (SST) : Ce module est primordial, car il assure que les candidats connaissent les règles de sécurité essentielles pour intervenir en toute sécurité.
  • Immersion professionnelle : Les stagiaires passent une partie de leur formation en entreprise, ce qui leur fournit une expérience réelle et précieuse.
A lire également:  Pourquoi suivre une formation e-commerce en 2022 ?

Ce type de formation, en alliant théories et pratique, prépare efficacement les futurs auxiliaires de vie à leur mission d’accompagnement au quotidien.

Titre professionnel d’assistant(e) de vie aux familles

Pour devenir assistant(e) de vie aux familles, l’obtention d’un titre professionnel est souvent requise. Voici les formations disponibles :

1. Diplôme d’Assistant de Vie aux Familles (ADVF) : Ce diplôme peut être obtenu à travers différents parcours, soit en apprentissage pour les jeunes de moins de 25 ans, soit via des programmes de formation continue pour les adultes.

2. Diplôme d’État d’Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) : Cette certification est dispensée par des centres comme ceux de Lorient et Vannes. Elle est accessible après un concours d’entrée et mène à une formation gratuite et rémunérée de 9 mois.

3. Programmes spécifiques comme celui de Vitalliance : Cette société offre des formations certifiantes gratuitement aux personnes sans expérience ni diplôme. Les salariés en CDI peuvent aussi suivre une formation continue adaptée à leurs besoins et à leur emploi du temps.

Le métier d’auxiliaire de vie

Le quotidien d’un auxiliaire de vie implique un ensemble varié de tâches et de responsabilités. Les activités incluent :

  • Aide au lever et au coucher : Assister les personnes dépendantes dans leurs déplacements quotidiens.
  • Actes d’hygiène : Effectuer les toilettes et garantir l’hygiène personnelle des bénéficiaires.
  • Préparation des repas : Concevoir et préparer des repas équilibrés en fonction des régimes alimentaires des bénéficiaires.
  • Aide aux déplacements : Assurer les déplacements à l’intérieur comme à l’extérieur du domicile, que ce soit à pied ou en véhicule.
  • Stimulation intellectuelle et accompagnement social : Encourager les interactions sociales et les activités intellectuelles des personnes prises en charge.
A lire également:  14 étapes pour constituer une équipe performante

Compétences requises : Un auxiliaire de vie doit faire preuve d’autonomie, de ponctualité, de bienveillance, et de professionnalisme. Des compétences spécifiques comme l’aspiration endo-trachéale peuvent aussi être exigées.

Contrat et planning

Les contrats et la gestion des plannings pour les auxiliaires de vie sont souvent flexibles et peuvent être adaptés aux besoins spécifiques des bénéficiaires et des employés. Les types de contrats incluent principalement :

  • CDI à temps plein : Ce type de contrat assure une stabilité et un engagement à long terme pour les auxiliaires de vie.
  • CDI à temps partiel : Idéal pour ceux qui préfèrent un emploi du temps plus flexible.
  • Planning adaptable : Les plannings peuvent inclure des horaires de jour ou de nuit, en fonction des besoins des bénéficiaires et des préférences des employés.

Rémunération et avantages : La rémunération varie en fonction de l’expérience et des qualifications. Des primes peuvent être accordées pour des missions complexes, ainsi que des indemnités de transport et un partage des bénéfices. La reconnaissance des qualifications et de l’expérience des employés est également un atout notable.

Par exemple, s’élargir ses compétences peut inclure de se former à des compétences précises comme Excel pour améliorer ses capacités administratives :

Pourquoi nous rejoindre ?

S’intégrer dans une équipe dynamique et professionnelle est souvent un facteur déterminant pour les auxiliaires de vie en quête de formation rémunérée. Voici pourquoi cela peut faire la différence :

  • Reconnaitre ses qualifications et son expérience : Une entreprise solide reconnaît ses collaborateurs pour leur compétence et leur vécu professionnel.
  • Environnement respectueux : Travailler dans un cadre valorisant, où le professionnalisme et l’empathie sont au centre des préoccupations.
  • Opportunités d’évolution : Intégrer une structure permettant de revaloriser continuellement ses compétences. L’accès à des formations continues et spécialisées améliore aussi bien la carrière des employés que les services offerts aux bénéficiaires.

Enfin, si vous désirez vous lancer dans ce domaine dynamique et valorisant, choisissez la formation adaptée et rejoignez une équipe passionnée, respectueuse de ses collaborateurs et dédiée au bien-être des bénéficiaires.

Elimit est un blog sur la technologie et les affaires qui offre des conseils sur la façon de réussir dans le domaine de la technologie, et de réussir dans le développement des affaires et du travail.