SEO

Comment mettre à jour ses articles de blog ?

Note cet article

Comment mettre à jour ses articles de blog ?

L’actualité est l’un des nerfs de la guerre pour tout blogueur, surtout pour les professionnels. Tenir un blog, ce n’est pas uniquement empiler du contenu en permanence, mais c’est aussi s’assurer que celui-ci reste pertinent dans le temps. Cela passe notamment par une veille de ses propres contenus, et par leur mise à jour quand le contexte l’impose. Mais cette opération demande du temps et de l’énergie, aussi faut-il comprendre quels en sont l’intérêt et l’efficacité.

La mise à jour d’articles de blog, une vraie stratégie de contenu

Comme tous les contenus sur Internet, un article de blog vieillit avec le temps, et ce pour plusieurs raisons :

  • son sujet peut devenir obsolète, particulièrement dans certains domaines où l’actualité évolue très vite (blogs techno et hi-tech, blogs spécialisés dans l’informatique, la consommation…) ;
  • son référencement et son trafic se détériorent, car votre article est dépassé par d’autres articles de votre blog sur le même sujet ou par des articles de blogs concurrents ;
  • votre expertise sur le sujet peut s’être approfondie avec le temps et apporter de nouveaux éclairages à votre lectorat ;
  • les évolutions des plug-in, des formats et tailles de fichiers, et les mises à jour de votre back et front-office peuvent rendre vos articles moins lisibles ou faire disparaître certaines informations de vos articles (des vidéos intégrées supprimées de leur plate-forme par exemple).
A lire également:  Agence SEA Lyon : les conseils pour un bon choix

Un article de blog qui vieillit perd donc de sa pertinence ou, pire, peut induire vos lecteurs en erreur s’il contient des informations dépassées ou démenties. Si, dans certains cas, ce vieillissement s’avère irréversible et peut vous conduire à devoir tout bonnement supprimer votre article, il est cependant parfois possible de remédier à cette obsolescence en corrigeant ce qui doit l’être. Car un vieil article de blog n’est pas un article « mort » : puisqu’il est toujours référencé dans les moteurs de recherche, les internautes peuvent y accéder au cours de leurs recherches, notamment lorsqu’un sujet revient dans l’actualité. Ce sont ces contenus pérennes qui font la force des blogs implantés de longue date, et valorisent plus encore leur référencement.

Choisir les articles à cibler et quelles mises à jour sont efficaces

Cela dit, il n’est pas nécessaire, ni même souhaitable, de mettre constamment à jour le contenu de votre blog. Aussi vous faut-il identifier quels types d’articles méritent davantage votre attention que d’autres, même pour une simple refonte graphique et technique. Il y a principalement deux profils d’articles qui méritent une mise à jour régulière de votre part.

  • Les articles qui attirent une audience forte et régulière : les articles dits de contenu « froid » sont extrêmement importants quant à la viabilité de votre blog, car leur potentiel de rétention d’audience sur le long terme est important. Vérifiez dans vos outils de mesure statistique lesquels sont les plus efficaces pour voir si leur contenu peut être actualisé (un top dont les références pourraient être mises à jour, un tutoriel à réadapter…).
  • Les articles que vous estimez de qualité supérieure à la moyenne, mais qui vous semblent sous-performer. Est-ce que le sujet est revenu récemment dans l’actualité ? Pouvez-vous retravailler son référencement pour le rendre plus efficace ? Avez-vous reçu des commentaires sous celui-ci qui vous donneraient des pistes d’amélioration ? Vous sentez-vous désormais plus expert sur le sujet traité pour approfondir votre réflexion ?
A lire également:  Comment reconnaitre une bonne agence SEO ?

Une fois que vous avez identifié les articles à revoir, vérifiez dans un premier temps ce que vous devez retravailler sur le fond : mettre à jour les chiffres et données que vous avancez, citer des rapports plus récents ou pertinents, réécrire des passages confus à la relecture… Ensuite, intéressez-vous à la forme de votre article : les liens hypertexte renvoient-ils à des adresses et des sites toujours disponibles ? Pouvez-vous rétrospectivement intégrer des liens vers des articles publiés postérieurement sur votre blog ? Les images, vidéos et autres contenus multimédia sont-ils encore accessibles ou devez-vous uploader des versions en meilleure définition ?

Enfin, revenez sur le référencement de votre article, les mots-clés ou la méta-description, pour voir ce que vous pouvez encore améliorer. Quoi qu’il arrive, n’hésitez pas à vous inspirer du travail d’une agence éditoriale et de ses conseils, voire à faire appel à ses services pour vous accompagner dans la bonne tenue de votre blog.

Faut-il republier ou non ses articles de blog mis à jour?

Une fois votre article de blog mis à jour se pose la question suivante : faut-il republier intégralement votre article, ou vous contenter de le remettre en avant sur votre page d’accueil et vos réseaux sociaux ? Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse à cette question, mais plus les modifications que vous apporterez à l’article initial seront importantes, plus il y aura un intérêt éditorial à republier l’article dans son ensemble. Quelle que soit votre décision, vous devez garder en tête quelques règles pour ne pas vous égarer dans votre référencement.

A lire également:  Agence de référencement à Lyon: Pourquoi faire appel à une agence webmarketing?

Si vous conservez l’article initial, ne modifiez surtout pas son URL, afin qu’il reste facilement accessible via les moteurs de recherche et par les lecteurs qui l’auraient conservé dans leurs marque-pages. Si vous vous trouvez dans une situation où vous êtes amené à devoir néanmoins la modifier, n’oubliez pas de créer une redirection permanente pour que l’ancienne URL renvoie automatiquement les lecteurs vers la nouvelle.

Pour retravailler le contenu, ne dépubliez pas l’article original, et ne réécrivez pas directement dessus, au risque qu’une mise à jour de celui dans le back-office ne publie par erreur votre brouillon de réécriture en cours. Recopiez son contenu dans un fichier de traitement de texte ou Google Docs avant de le retravailler. Ce n’est qu’une fois votre travail terminé que vous pourrez écraser le contenu préexistant.

Si vous choisissez de republier l’article, n’oubliez pas d’inclure, en guise de transparence envers vos lecteurs, une mention en début ou en fin d’article pour préciser la date de mise à jour et éventuellement le détail des modifications apportées. Plus vous vous montrerez pédagogues, plus vos lecteurs s’intéresseront au suivi de votre blog !