Web - High Tech

Que faut-il savoir sur l’apprentissage automatique ?

La cyberattaque étant très présente de nos jours, sachez que grâce à l’intelligence artificielle (IA), plus précisément à partir de l’apprentissage automatique, il est possible de se protéger. Cela représente d’ailleurs une solution très prisée par les informaticiens.

En général, ce système crée la capacité d’acquérir des connaissances dans les ordinateurs sans écriture de programme prédéterminée et manifeste.

L’apprentissage automatique

Elle est destinée à l’expansion technologique de la connaissance et de l’intelligence humaine. Elle permet aux ordinateurs et donc aux systèmes informatiques de faire face et de s’adapter à des circonstances, des lieux et des dispositions peu familières par l’utilisation de l’analyse, de l’auto-formation, de l’observation et de l’expérience. En effet, elle facilite la progression ininterrompue de l’informatique en soumettant les ordinateurs à un grand nombre de paramètres tels que les innovations et les versions. Son objectif est d’améliorer la prise de décision d’un ordinateur, tout en utilisant la détection de modèles et de tendances, et de rationaliser sa progression vers une évaluation supérieure dans des circonstances (moins semblables) plus tard.

Prenons comme exemple, le fil d’actualité de Facebook qui est l’effet combiné de l’apprentissage humain et automatique. Nous savons qu’il est automatisé pour révéler un contenu convivial pour le client. Ainsi, si un utilisateur marque régulièrement un ami ou écrit sur son mur, le fil d’actualité ajuste également ses actions pour présenter plus de sujets intéressants de cet ami.

Des applications pour tous les secteurs

Bien que les masses l’associent souvent à des sociétés colossales, il influence aujourd’hui à peu près tout dans le monde numérique. Par exemple, les applications de l’apprentissage automatique en agriculture consistent à donner un coup de pouce au rendement des cultures.

En juin 2016, une application pilote de semis, ainsi qu’un tableau de bord de conseils de village sur mesure, ont été dévoilés pour les cultivateurs d’arachides de l’état indien d’Andhra Pradesh. Grâce à cela, le rendement moyen par hectare a augmenté de près de 30%. Justement, le Sowing App a été mis en place pour aider les agriculteurs à obtenir les meilleures conditions de récolte possibles par le biais de recommandations sur le moment le plus favorable pour semer, en fonction des conditions météorologiques, du sol et d’autres indications.

Que se passe-t-il lors d’une cyberattaque ?

En termes simples, les cyberattaques se produisent lorsque des pirates informatiques tentent de nuire à un réseau ou à un système informatique ou de le détruire. Aussi, appelée attaque de réseau automatique, en général, il s’agit d’un abus intentionnel, prémédité et méthodique, des systèmes informatiques, des réseaux des entreprises et des opérations qui dépendent de la technologie.

Les approches et les méthodes que les pirates utilisent dans leurs cyberattaques impliquent des codes malveillants qui modifient et détruisent le code, la logique ou les données informatiques en vigueur, ce qui finit par perturber l’arrangement et la coordination existants. Cette corruption, cette manipulation et ce mauvais traitement des faits et des chiffres ouvrent la voie aux cybercrimes comme le vol d’information et d’identité.

Les cyberattaques peuvent avoir les résultats suivants.

  • Le vol d’identité, l’escroquerie, le chantage et l’extorsion.
  • Un malware, le pharming, le phishing, le spamming, le spoofing, un spyware, des trojans et les virus.
  • Les vols de matériels comme les mobiles, les ordinateurs portables et les tablettes.
  • Les attaques par déni de service.
  • La violation de l’accès à un système et le sabotage.
  • Le vandalisme de site web.
  • L’exploitation des navigateurs Web privés et publics.
  • L’abus de messagerie instantanée.
  • Le vol de propriété intellectuelle (PI) ou l’accès non autorisé.

L’apprentissage automatique et la cybersécurité

L’IA et l’apprentissage automatique se mobilisent pour réduire la criminalité, dans le monde numérique comme dans la vie réelle. L’intelligence artificielle, décrite à juste titre comme la ” révolution industrielle de notre temps “, devient progressivement un facteur influent dans notre arsenal pour protéger, percevoir et informatiser la réponse aux incidents.

Il faut noter que la cybersécurité est l’un des domaines qui en profitent le plus. Etant donné que différents types de techniques sont conçus sur mesure pour aller au fond des problèmes spécifiques liés au piratage, cette solution technologique prend de plus en plus d’importance. De plus, le déploiement de multiples solutions amplifie l’attitude de défense en profondeur en matière de sécurité. Grâce à l’IA et à la large acceptation de ces solutions, les bases de la cyberdéfense et de l’offensive sont en pleine mutation.

Par exemple, les ensembles de données substantielles offrent des perspectives extraordinaires et une capacité de détection des anomalies en plus de découvrir le trafic réseau malveillant.

Un exemple typique est celui de Microsoft qui utilise la rapidité et la portée du Cloud pour sauver ses installations, ses services et ses clients indispensables.

Les données de la suite logicielle Gargantua, accumulées par ses systèmes et services volumineux et variés, sont traitées à l’aide de l’exploration de données, d’algorithmes d’apprentissage automatique et de gestion de domaine de sécurité.

L’IA, un outil puissant

L’IA et l’apprentissage automatique s’avèrent être des outils puissants pour assurer la sécurité informatique. Il est clair que ces influences importantes ont des facettes à la fois positives et négatives, étant donné qu’elles sont des instruments puissants entre les mains des professionnels de la cybersécurité et des pirates informatiques.

En particulier, le développement de logiciels basés sur l’apprentissage automatique est très compétent pour reconnaître les ressemblances entre un certain nombre de cybermenaces différentes, notamment lorsque les attaques sont synchronisées par d’autres programmes automatisés.
Il faut noter que le coup de maître est que les algorithmes les plus récents basés sur l’IA sont améliorés afin de comprendre les données qui émanent d’outils disparates et identifier les corrélations décisives que les humains pourraient négliger.

L’impact majeur de l’IA sur notre avenir

L’apprentissage automatique facilite le commerce et les industries dans le monde entier, mais plusieurs organisations ne s’y sont pas encore préparées.

Les entreprises du monde entier doivent se former et se préparer à évaluer judicieusement les fondements des outils de cybersécurité basés sur l’IA des générations futures en comprenant les éléments suivants.

  • Les actions et les applications de sécurité les plus importantes partant d’algorithmes.
  • Comment choisir les méthodes d’apprentissage des algorithmes du système automatique les plus appropriées ?
  • Comment analyser le cycle de vie de la détection des menaces de sécurité et du développement des algorithmes de l’apprentissage automatique ?
  • Les méthodes de détection du comportement d’un pirate.

Ils doivent aller directement au cœur du problème et s’enhardir à faire des requêtes bien informées et incisives qui authentifient ou démasquent les affirmations des fournisseurs en ce qui concerne les solutions de cybersécurité de l’IA.