Qu’est-ce qu’un fichier SVG et comment l’utiliser ?

4.5/5 - (134 votes)

Dans l’arène numérique contemporaine, où l’affichage impeccable sur une myriade de dispositifs est roi, le fichier SVG (Scalable Vector Graphics) se présente comme une solution incontournable. De la netteté cristalline sur les écrans Retina aux animations complexes sur les sites web dynamiques, les fichiers SVG se distinguent par leur flexibilité et leur qualité persistante à travers les différentes résolutions. Cet article s’adresse aux concepteurs, développeurs et marketeurs digitaux qui cherchent à parfaire leur arsenal de ressources avec un format d’image révolutionnaire.

Au-delà de la simple utilisation d’images bitmap comme le PNG ou le JPEG, le SVG ouvre des horizons d’optimisation tant en termes de performance que d’esthétique. Qu’il s’agisse de logos, d’icônes, de graphiques ou d’illustrations, apprenez comment les graphiques vectoriels échelonnable peuvent transformer l’expérience utilisateur et booster l’efficacité de votre site web. L’adaptabilité des SVG les rend particulièrement précieux pour l’affichage sur les différents appareils et tailles d’écran, tout en offrant la possibilité d’interactions et d’animations enrichissantes.

En parcourant cet article, vous allez découvrir pourquoi et comment intégrer le format SVG dans vos projets web. De la compréhension fondamentale de ce qu’est un SVG à la maîtrise de son utilisation pratique, nous vous guidons à travers les intricacies de ce format d’image essentiel pour une présence en ligne contemporaine et performante.

Préparez-vous à plonger dans le monde des graphiques vectoriels, à débloquer le potentiel des images évolutives et à voir comment l’incorporation de fichiers SVG peut non seulement embellir votre site mais également améliorer son référencement et son accessibilité. Voici votre introduction complète au fichier SVG, de sa définition à son application concrète.

Qu’est-ce qu’un fichier SVG ?

Les SVG sont des graphiques construits à l’aide de vecteurs. Pour les non-initiés, un vecteur est un élément ayant une magnitude et une direction spécifiques. En théorie, vous pouvez générer presque tous les types de graphiques que vous souhaitez à l’aide d’une collection de vecteurs. Prenons par exemple l’image d’un rectangle bleu avec une bordure et une ombre noires :

Il s’agit d’un autre type de fichier image appelé Portable Network Graphic (PNG), utilisé pour les illustrations et les dessins. Si vous vouliez reproduire quelque chose de similaire à l’aide de graphiques vectoriels, vous devriez le générer à l’aide d’un code XML (le même que celui utilisé pour les sitemaps.) Le code suivant permettrait d’obtenir le même résultat :

<?xml version= »1.0″ standalone= »no »?>

<svg xmlns= »http://www.w3.org/2000/svg » width= »200″ height= »200″ version= »1.1″

baseProfile= »full » > <rect x= »0″ y= »0″ width= »60″ height= »60″ style= »stroke: blue; »/>

<rect id= »myRect » x= »25″ y= »25″ rx= »0.6″ ry= »0.6″ width= »150″ height= »150″ fill= »blue »

stroke= »black » stroke-width= »8″/></svg>

En théorie, si vous insérez ce code dans un fichier HTML, vous obtiendrez un ensemble de rectangles similaires à ceux du PNG – pour autant que le navigateur que vous utilisez prenne en charge les fichiers SVG. Bien que les deux images se ressemblent, les fichiers SVG offrent toute une série d’avantages que les autres formats n’ont pas. Par exemple, les SVG sont capables de conserver la qualité de l’image lorsqu’ils sont mis à l’échelle.

A lire également:  Les 11 meilleurs outils d'IA pour créer votre CV

Si vous continuez à zoomer sur le rectangle PNG, vous remarquerez que sa qualité commence à se dégrader à un moment donné. Avec des graphiques plus complexes basés sur des pixels, la dégradation devient évidente beaucoup plus rapidement. Toutefois, les SVG sont de bonne qualité à pratiquement n’importe quelle résolution.

Pourquoi utiliser un fichier SVG ? 

graphiques des sites modernes. Bien que le format SVG puisse ne pas être idéal pour reproduire des photographies complexes en raison de la taille conséquente que cela implique, il se révèle inestimable pour diverses autres applications :

  • Création de logos : Les logos nécessitent une haute qualité sur tous les supports. Le SVG, avec sa capacité d’adaptation sans perte de résolution, garantit une netteté impeccable sur tous les dispositifs, des sites web aux plateformes de réseaux sociaux.
  • Illustrations et diagrammes : Pour les graphiques basés sur des formes claires et des lignes définies, comme les diagrammes, le SVG est le choix optimal, assurant une précision et une clarté maximales.
  • Animations web : Les possibilités d’animations via CSS rendent les SVG extrêmement attrayants pour les concepteurs web, en particulier pour les interactions subtiles et engageantes que sont les micro-interactions.
  • Graphiques interactifs : Utiliser le SVG pour les graphiques permet de maintenir une haute qualité visuelle avec la flexibilité des animations et des interactions utilisateurs.

Grâce à leur structure XML, les fichiers SVG sont non seulement consultables mais également indexables, favorisant ainsi l’accessibilité pour les lecteurs d’écran avec l’emploi de balises adaptées.

En outre, la nature souvent allégée des fichiers SVG peut conduire à une réduction significative de la taille des pages web et donc des temps de chargement. Cependant, il est important de noter que pour percevoir une amélioration notable des performances du site, une stratégie d’optimisation d’image plus globale doit être mise en place, allant au-delà de l’utilisation ponctuelle des SVG.

Comment créer un fichier SVG (2 façons) 

Il y a deux façons d’aborder les fichiers SVG. Vous pouvez les créer à partir de zéro ou prendre une image existante et la convertir. Commençons par la méthode manuelle. 

1. Créer un fichier SVG manuellement 

Pour créer un fichier SVG, il n’est généralement pas nécessaire de saisir des informations vectorielles comme nous l’avons fait précédemment. Ce n’était qu’un exemple pour montrer le concept. Au lieu de cela, vous créez des SVG comme n’importe quel autre graphique – en utilisant un programme de conception et en enregistrant le fichier en tant que SVG. De nombreux outils de conception graphique modernes prennent en charge les SVG dès leur sortie de l’emballage.

Parmi les meilleures options, citons : 

  • Adobe Illustrator, Photoshop, Animate et InDesign
  • Microsoft Visio
  • Inkscape
  • GIMP
A lire également:  Qu'est-ce qu'une bonne autorité de domaine ?

Les deux dernières options de cette liste sont des solutions open-source. Elles constituent donc une excellente option pour expérimenter la création de SVG sans avoir à payer pour un logiciel premium. En fait, elles peuvent être tout ce dont vous avez besoin. Si vous n’avez aucune expérience en matière de conception graphique, la création de vos propres logos ou d’autres éléments pour votre site web sera un défi. Dans ce cas, le mieux est de prendre des images existantes et de les convertir en SVG.

2. Convertir des images existantes en SVG 

Il existe de nombreux outils gratuits pour convertir des images d’autres formats en SVG. La plupart des logiciels mentionnés dans la dernière section vous permettent d’ouvrir vos images et de les enregistrer en tant que fichiers SVG. 

Si vous ne souhaitez pas télécharger de logiciel, vous pouvez également utiliser des outils de conversion en ligne – et il existe de nombreux services auxquels vous pouvez faire appel. C’est le cas par exemple de Vector Magic, qui permet de convertir tous les types de fichiers en SVG.

Nous apprécions cet outil car il vous montre un aperçu de votre fichier SVG avant que vous ne le téléchargiez. Vous pouvez également utiliser un éditeur intégré pour apporter de petites modifications et corrections avant de télécharger le fichier.

Bien entendu, il ne s’agit là que d’une option parmi d’autres. Parmi les autres services de conversion de PNG et JPG en SVG, citons Convertio et Img2Go. Vous devrez faire quelques recherches pour trouver la solution la plus adaptée à vos besoins.

D’après notre expérience, la plupart des convertisseurs SVG offrent des résultats de qualité similaire. Pour obtenir les meilleurs résultats possibles, le convertisseur que vous utilisez importe moins que les images que vous sélectionnez.

En règle générale, il n’est judicieux d’utiliser le format SVG que pour des images « simples », c’est-à-dire des images avec des bords définis et des lignes nettes. Plus l’image est complexe, plus vous risquez de vous retrouver avec un énorme fichier SVG qu’il sera difficile de modifier manuellement ou d’animer.

Comment utiliser un fichier SVG (dans et hors de WordPress)

Les SVG ne sont pas si difficiles à utiliser. Ajouter un fichier SVG à votre site web est aussi simple que de prendre son code et de le coller dans un document HTML à l’endroit où vous voulez que l’image aille. 

Si vous et les visiteurs de votre site utilisez des navigateurs compatibles avec les fichiers SVG (ce qui est le cas de la plupart d’entre eux aujourd’hui), ils pourront voir l’élément. L’animation des SVG est, bien sûr, plus délicate puisqu’elle nécessite l’utilisation de CSS. 

La procédure change si vous utilisez WordPress. Le système de gestion de contenu (CMS) ne prend pas en charge les SVG d’emblée. Si vous souhaitez activer la prise en charge des SVG afin de pouvoir télécharger des fichiers directement sur votre site web, vous devez utiliser un plugin tel que Safe SVG.

A lire également:  Quelles études faire quand on aime la technologie de pointe ?

Il est également possible d’activer manuellement le support SVG dans WordPress, mais le processus est beaucoup plus complexe. Dans ce cas, l’utilisation d’un plugin est l’option la plus sûre. 

L’intégration de fichiers SVG pour une meilleure expérience utilisateur

Les fichiers SVG, avec leur capacité à rester nets et clairs quel que soit le dispositif de visualisation, peuvent considérablement améliorer l’expérience utilisateur sur un site web. Leurs caractéristiques techniques permettent une interaction plus dynamique et responsive, un aspect crucial pour les interfaces utilisateur modernes. Voyons comment tirer parti des fichiers SVG pour optimiser l’expérience utilisateur.

L’impact des SVG sur le design responsive

Le format SVG joue un rôle pivot dans le design responsive. En s’adaptant sans perte de qualité à toutes les tailles d’écran, du téléphone mobile à l’écran 4K, les fichiers SVG garantissent une cohérence visuelle essentielle. Ainsi, que ce soit pour une iconographie nette ou des illustrations complexes, l’utilisation des fichiers SVG est un véritable atout pour le design responsive.

Personnalisation et Animation des SVG

Un autre avantage majeur des SVG est leur flexibilité en termes de personnalisation et d’animation. En tant que données XML, les fichiers SVG sont directement manipulables via CSS et JavaScript, permettant aux concepteurs et développeurs de créer des animations interactives et des effets visuels qui étaient auparavant beaucoup plus difficiles à réaliser avec des formats d’image plus traditionnels.

  • Changement de couleurs au survol
  • Animations de transition
  • Intégration dans des animations complexes avec des bibliothèques JavaScript comme GSAP

Ces animations et personnalisations peuvent non seulement améliorer l’esthétique d’un site, mais aussi guider l’utilisateur dans son parcours, améliorant ainsi l’accessibilité et la navigabilité du site.

L’optimisation SEO avec les fichiers SVG

Pour les professionnels du SEO, les fichiers SVG offrent un avantage non négligeable : étant donné que leur contenu est écrit en XML, les moteurs de recherche comme Google peuvent lire et indexer ces données. Cela signifie que toute illustration, icône ou logo au format SVG peut potentiellement renforcer la pertinence d’une page vis-à-vis des mots-clés recherchés. De plus, la légèreté des fichiers SVG contribue à améliorer la vitesse de chargement des pages, un facteur important pour le référencement sur Google.

Il est important de noter que pour maximiser l’impact SEO des SVG, il est recommandé d’inclure des balises de titre et de description pertinentes au sein du fichier SVG. Ces balises doivent être concises et refléter le contenu visuel du graphique pour une meilleure indexation.

Le mot de la fin

Adapter votre site web pour utiliser des fichiers SVG est beaucoup plus facile que vous ne l’imaginez. Le véritable défi consiste à concevoir des SVG à partir de zéro ou à choisir les bonnes images à convertir dans ce format. Heureusement, il existe de nombreux outils pour faire les deux. 

Adobe Illustrator, InDesign et GIMP figurent parmi les options les plus intéressantes. Ces outils vous permettent de créer et de convertir des images existantes en SVG. Si vous utilisez WordPress, vous pouvez télécharger ces SVG à l’aide du plugin Safe SVG, puis vous amuser à les animer.

L’adoption des fichiers SVG représente une stratégie solide pour améliorer tant l’esthétique que la fonctionnalité d’un site. Que ce soit pour des questions de SEO, d’accessibilité ou de performance, les SVG s’imposent comme un choix de plus en plus privilégié par les designers et développeurs web soucieux d’offrir une expérience utilisateur de qualité supérieure. En exploitant pleinement les capacités de ce format, on s’assure une présence en ligne contemporaine et efficace.

Elimit est un blog sur la technologie et les affaires qui offre des conseils sur la façon de réussir dans le domaine de la technologie, et de réussir dans le développement des affaires et du travail.