Comment améliorer son inbound marketing ?

Quand as-tu cliqué pour la dernière fois sur une bannière publicitaire d’un site web ?

Cela fait longtemps, n’est-ce pas ? Les système d’acquisition classiques comme la publicité sont de plus en plus souvent vouées à l’échec. Les ad-blockers empêchent leur diffusion et les utilisateurs ne remarquent même pas les bannières. Il en résulte des dépenses publicitaires inutiles et de faibles résultats. C’est souvent frustrant.

Un changement de perspective s’est donc opéré dans le marketing en ligne. Avec l’inbound marketing, tu ne joues pas sur la masse, mais tu fais de la publicité ciblée au moment où le client en a concrètement besoin. Mis en œuvre intelligemment, tu augmentes ainsi non seulement ton ROI, mais aussi le nombre de leads de manière significative.

Ce n’est toutefois pas aussi simple que cela. Il y a certaines choses dont tu dois tenir compte dans l’inbound marketing. Ces 3 conseils t’aideront à mettre en place ou à optimiser une stratégie d’inbound pour ton entreprise.

Le client est au centre, pas le propre produit.

Dans les mesures inbound, il s’agit avant tout de produire un contenu pertinent pour l’utilisateur explique Head-of-digital.com. Ta première question n’est donc pas de savoir quels produits et quels thèmes tu veux placer dans un certain groupe cible, mais plutôt : De quelles informations et de quels contenus un lead ou un client a-t-il besoin et à quelle phase du parcours client ?

A lire également:  À quel GAFAM appartient WhatsApp ?

Cela suppose un changement fondamental de mentalité : tu dois d’une part savoir exactement qui est ton client et d’autre part quels sont ses intérêts, ses objectifs ou ses souhaits. Dans la pratique, cela signifie par exemple connaître ta personnalité d’acheteur, qui comprend non seulement les caractéristiques démographiques, mais aussi les comportements et les attentes du client vis-à-vis de ton produit. Pour cela, tu dois savoir dans quelle phase se trouve l’utilisateur qui va voir un certain contenu ou une mesure publicitaire. Tout cela a une influence significative sur le discours et le placement de ton action inbound.

Connaître la phase dans laquelle se trouve l’utilisateur.

Connaître ton client et savoir dans quelle phase il se trouve est essentiel pour la création de contenus pertinents. Il y a trois phases fondamentales qui sont importantes ici :

  • l’étape de la prise de conscience, au cours duquel un utilisateur est conscient d’un problème, veut seulement s’informer et n’a donc pas encore besoin de recommandations explicites de produits. Ici, tu peux utiliser des articles généraux dans le blog, des e-books ou des livres blancs sur des canaux appropriés.
  • l’étape de la considération, dans lequel ton utilisateur cherche une solution concrète à ton problème. Les vidéos de traitement de problèmes, les tutoriels ou les podcasts sont adaptés à cette phase.
  • et l’étape de la décision. C’est ici que ton utilisateur prend une décision d’achat. Alors qu’auparavant, c’était plutôt le contenu correspondant aux intérêts de l’utilisateur qui était pertinent, tu places maintenant pour la première fois ton produit au premier plan et tu vises la conversion.
A lire également:  Une tablette qui intègre le sens du toucher

Ne sous-estime pas le potentiel de la landing page.

La landing page (LP) est la manière la plus intelligente de collecter des leads. En effet, ce n’est que lorsque tu connais l’adresse e-mail ou le numéro de téléphone d’un utilisateur que celui-ci est précieux pour toi. Sur la LP, tu peux par exemple proposer un livre électronique ou une période d’essai pour ton produit afin d’obtenir les coordonnées de l’utilisateur. Veille à ce que la page soit aussi claire et informative que possible. Je te recommande en outre de ne pas rendre le formulaire de prospection trop compliqué – dans le pire des cas, cela découragerait l’utilisateur et augmenterait le taux de rebond.

Une fois que tu as les données de contact, tu peux par exemple automatiser l’envoi d’un mail au lead et le conduire ainsi habilement vers une conversion. Mais attention : ici aussi, l’inbound marketing consiste à ne produire que du contenu pertinent pour le lead. Des formations et conférences existe sur le sujet : À retrouver ici

Elimit est un blog sur la technologie et les affaires qui offre des conseils sur la façon de réussir dans le domaine de la technologie, et de réussir dans le développement des affaires et du travail.