Web - High Tech

Cloud gaming : tout savoir sur le streaming de jeux vidéo

Le cloud gaming fait partie des technologies en plein essor actuellement. En fait, cette pratique pourrait devenir l’une des principales applications grand public du cloud computing.

Google Stadia, Xbox Game Pass et PlayStation Now ont introduit un terme qui était tout à fait étranger aux gamers il y a dix ans : le cloud gaming. Mais malgré sa nouveauté, son principe de base est assez simple. Au lieu d’acheter une console et un disque, les joueurs peuvent jouer en streaming sur leur propre écran.

Découvrez dans les lignes qui suivent ce que signifie exactement « cloud gaming » et comment il fonctionne.

Qu’est-ce que le cloud gaming ?

Le cloud gaming consiste à jouer à des jeux vidéo en utilisant des serveurs distants dans des centres de données. Ainsi, il n’est pas nécessaire de télécharger ni d’installer les jeux sur un PC ou une console.

Les services de diffusion en continu, quant à eux, nécessitent une connexion Internet fiable pour envoyer les données du jeu à une application. La partie se déroule sur le serveur distant, mais le joueur peut voir et interagir avec tout ce qui se passe sur son appareil.

Cela signifie que les cartes graphiques puissantes de la série RTX 30 de Nvidia ou une nouvelle Xbox série X ou PlayStation 5 ne sont plus obligatoires pour profiter des meilleures performances.

En outre, cette méthode permet de jouer à des jeux PC hautement portables via des plateformes, par exemple Shadow PC. En fait, elle transforme instantanément n’importe quel ordinateur portable, Mac, smartphone ou tablette en un puissant appareil de jeu.

A lire également:  Support Facebook: Comment contacter Facebook?

Cloud gaming : depuis combien de temps existe-t-il ?

Le cloud gaming existe depuis la fin des années 2000. Toutefois la technologie et les vitesses Internet n’ont été optimisées pour son implantation que plusieurs années plus tard.

Le premier service de cloud gaming a été OnLive, lancé en juin 2010. Il utilisait une micro-console de jeu en streaming et un contrôleur spécial. Il était également pris en charge sur Windows et macOS via un navigateur, les tablettes et smartphones Android.

Comment fonctionne le cloud gaming ?

Le cloud gaming désigne un service de streaming qui fournit un contenu de haute qualité au prix d’une bande passante Internet et d’une capacité de serveur. De ce fait, les sociétés de cloud gaming fonctionnent généralement sur la base d’un abonnement. Les utilisateurs paient alors pour avoir accès à un matériel avancé permettant de diffuser des contenus en streaming.

Il existe plusieurs types de modèles d’abonnement. De nombreux fournisseurs limitent les jeux auxquels les utilisateurs peuvent jouer en fonction du contenu disponible dans leur catalogue. Tandis que certains services facturent l’accès à leur matériel à distance à l’heure, voire à la minute.

Les services de diffusion en ligne sont généralement compatibles avec les manettes de dernière génération et la configuration traditionnelle du clavier et de la souris. Sur les appareils dotés d’un écran tactile, comme les téléphones et les tablettes, il existe une option permettant d’utiliser les commandes à l’écran.

Quant au cloud, il permet essentiellement d’accéder à un PC de jeu dans un centre de données. Cependant, chaque service gère ses serveurs différemment. Shadow, par exemple, donne accès à une machine Windows 10 complète dans le cloud. Le Xbox Game Pass de Microsoft utilise quant à lui une collection de consoles Xbox One S placées dans un rack de serveurs.

A lire également:  Sous-traitance électronique: Comment fabrique-t-on une carte électronique?

Pourquoi le cloud gaming est-il important ?

Le cloud gaming présente de nombreux avantages non seulement pour les joueurs, mais aussi pour les éditeurs et les développeurs. Pour commencer, il supprime une grande partie des coûts initiaux liés à l’achat et à la maintenance d’un PC ou d’une console de jeu puissants. Grâce au stockage dans le cloud, les jeux et les données sauvegardées restent également accessibles à tout moment.

Du côté des éditeurs et des développeurs, le cloud gaming élimine tout potentiel de piratage et le besoin de DRM.

De plus, le cloud gaming garantit que les joueurs bénéficient d’un niveau de performance et de matériel identique. Cette caractéristique peut constituer un avantage pour les jeux en ligne et compétitifs tout en permettant aux éditeurs de réduire les coûts de développement.